Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Les modalités de financement par l’État de la prestation conseil en RH destinée aux TPE-PME prolongées jusqu’à fin 2021

Considérant que les TPE-PME sont particulièrement touchées par les impacts économiques de la crise liée au Covid-19, et qu’elles ont notamment besoin d’un accompagnement renforcé en matière de gestion des ressources humaines, la DGEFP a décidé en juin 2020 de renforcer la "prestation conseil en RH" proposée par les services du ministère du Travail. Une instruction datée du 23 mars 2021 proroge les modalités de financement ou cofinancement de la prestation prévues à l’époque jusqu’au 31 décembre 2021, au lieu du 31 décembre 2020.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Occitanie : en 2018, 72 TPE ont expérimenté l’accompagnement en conseil RH instauré par le conseil régional

En 2018, 10 % du millier d’entreprises prospectées via le centre d’appels dédié mis en place par le conseil régional d’Occitanie ont souhaité bénéficier d''un accompagnement individualisé. Parmi elles, 72 entreprises ont expérimenté le "Pass conseil RH" nouvellement instauré (lire sur AEF info). Ce dispositif a pour objectif de qualifier les besoins en ressources humaines des TPE et d’identifier les ressources mobilisables pour l’accompagner dans la réalisation de ses projets. Quatorze ont signé une convention "objectif compétences". Ce bilan est mentionné dans le rapport d’activité et de développement durable de l’année 2018 de la région Occitanie. Après quelques mois d’expérimentation, trois problématiques se dégagent : la difficulté à recruter (65 % des entreprises), la fidélisation des salariés/turn-over (46 %), la formation et l’organisation/structuration RH (17 %).

Lire la suiteLire la suite