Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

"Sécurité globale" : les derniers arbitrages des sénateurs et des députés avant l’adoption définitive du texte

La commission mixte paritaire est parvenue à un accord sur la proposition de loi rebaptisée "pour une sécurité globale préservant les libertés", lundi 29 mars 2021. La partie sur les polices municipales est peu modifiée en dehors de la réintroduction d’un engagement à servir. Le très contesté article 24 reprend la rédaction du Sénat en créant un délit de "provocation à l’identification" des forces de l’ordre. Députés et sénateurs écartent par ailleurs l’utilisation des images de caméras-piétons à des finalités d’information du public, et encadrent davantage l’expérimentation de drones dans la police municipale. Ils actent en outre la possibilité d’infliger des sanctions financières aux salariés de la sécurité privée et suppriment l’intégration de la sécurité incendie parmi les activités de sécurité réglementées. Le texte doit désormais être formellement approuvé par les deux chambres.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement