Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

La multiplication des échanges dématérialisés accroît la vulnérabilité du logement social aux cyberattaques

Dans la nuit du 5 au 6 mars 2021, Coallia a été victime d’une cyberattaque, un rançongiciel qui a crypté l’accès à 90 % de ses serveurs. Quelques mois plus tôt, en octobre 2020, l’office Paris habitat était visé par une attaque de même nature. Si ces deux évènements ont paralysé leur fonctionnement à des niveaux différents, ils posent la question de la vulnérabilité des opérateurs de l’hébergement ou du logement aux cyberattaques. Notamment en temps de pandémie, la généralisation du télétravail s’accompagnant d’une multiplication des échanges dématérialisés.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement