Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Le Comité d’éthique commun Inrae-Cirad-Ifremer-IRD souhaite être plus à l’écoute des personnels (Axel Kahn, président)

Le comité consultatif commun d’éthique Inrae-Cirad-Ifremer-IRD, ou C3E4 en abrégé, vient d’être renouvelé. Le généticien Axel Kahn, président de la Ligue contre le cancer, a été reconduit pour un nouveau mandat de quatre ans à la présidence de ce comité, dont il rappelle à AEF info les travaux récents et précise ses souhaits d’évolution, à commencer par être "davantage à l’écoute des interrogations éthiques des personnels". Les PDG des quatre organismes insistent de leur côté sur l’intérêt de cette instance mutualisée pour partager des questionnements "au bon niveau et à la bonne échelle".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Recherche partenariale : il faut « penser les questions éthiques en amont des projets » (comité d'éthique commun Inra-Cirad)

Il faut « penser les questions éthiques en amont des projets de partenariat, car la réflexion sur ces sujets, et les réponses apportées aux problèmes soulevés, jouent sur le choix des partenaires, les objectifs et le contenu de la convention partenariale ». Telle est l'une des principales « recommandations » que formule le comité consultatif d'éthique pour la recherche agronomique dans un « avis sur le contexte multipartenarial des recherches », signale le Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement) jeudi 14 juin 2012, en publiant le document sur son site internet. Ce comité consultatif est une instance commune à l'Inra (Institut national de la recherche agronomique) et au Cirad (1). Il recommande aussi de « renforcer la culture de l'évaluation de l'impact des travaux de recherche, afin d'inciter les chercheurs à réfléchir, non seulement en amont de la conception des partenariats, mais également pendant et après le projet, aux conséquences de ceux-ci ». « Pour chaque projet partenarial, poursuit le comité, l'évaluation qui s'ensuit devrait également porter sur les aspects éthiques du partenariat et être programmée dans un délai suffisant pour en apprécier les conséquences à terme. »

Lire la suiteLire la suite