Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Le Quai d’Orsay et Frédérique Vidal condamnent les invectives de l’ambassade de Chine en France contre un chercheur

Pour avoir dénoncé, sur Twitter, les pressions du gouvernement chinois sur des parlementaires français désireux de se rendre à Taïwan, Antoine Bondaz, chercheur à la Fondation pour la recherche stratégique et enseignant à Sciences-Po, a été la cible, sur le même réseau, d’invectives de l’ambassade de Chine en France. La situation a conduit le quai d’Orsay à réagir publiquement, convoquant l’ambassadeur Lu Shaye. La ministre Frédérique Vidal condamne publiquement les propos de ce dernier, le 23 mars 2021. Dans un autre dossier, la Chine émet des sanctions contre un chercheur allemand.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement