Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Comment Nantes veut devenir la première "ville non-sexiste" d’ici dix ans

C’était l’une de ses promesses de campagne : Johanna Rolland veut faire de Nantes "la première ville non-sexiste à dix ans". La maire assure que "ce n’est pas un slogan" mais que cette ambition se traduit par "des actions très concrètes". Elle appelle à "un changement de paradigme" pour que "l’égalité hommes-femmes traverse toutes les politiques publiques". Parmi les premières mesures engagées, une réflexion sur l’aménagement des cours d’écoles qu’Édith Maruéjouls, géographe du genre, qualifie de "micro-espace sociétal dans lequel se joue déjà la question de l’occupation légitime de l’espace".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement