Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°648623

Accès aux droits : la Gironde lance une mini-série pour s’approprier le formulaire de demande de prestation handicap

Le département de la Gironde et sa Maison départementale pour les personnes handicapées lancent le 25 mars 2021 une mini-série intitulée "Parlons bien, parlons droits !", avec les acteurs de la série Vestiaires de France 2. Objectif ? S’approprier de façon ludique, en trois épisodes, le formulaire de demande à renseigner par les personnes en situation de handicap pour bénéficier d’un soutien adapté. Ce formulaire permet d’évaluer les droits et prestations qui répondent à la situation de chaque personne. Cette initiative inédite, conduite en partenariat avec la Direccte, l’Agefiph et le FIPHFP, pourra être reprise par toutes les MDPH de France si elles le souhaitent. En Gironde, 120 000 personnes ont un droit ouvert auprès de la MDPH, soit un habitant sur 13 du département. 100 000 dossiers sont traités par an par 187 professionnels au service des personnes en situation de handicap.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 44 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
APF handicap alerte sur les débuts difficiles de la nouvelle prestation PCH parentalité

Un mois après l’entrée en vigueur de la nouvelle prestation PCH parentalité (lire sur AEF info), l’association APF Handicap alerte sur les difficultés de mise en œuvre de ce dispositif : "force est de constater que l’information concernant ce nouveau droit n’est pas passée auprès des parents en situation de handicap et pas suffisamment auprès des MDPH. En outre, un certain nombre de parents sont exclus de ces dispositions et d’autres ne verront pas leurs attentes satisfaites. Sans compter les départements qui envisagent difficilement la possibilité de financer ce droit". L’association estime notamment que la logique de forfait prévalant dans cette PCH ne correspond pas aux attentes d’un grand nombre de parents. L’APF demande la mise en place d’un groupe de travail avec la CNSA et la DGCS pour analyser la situation.

Lire la suiteLire la suite