Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Les atteintes "à caractère raciste" touchent majoritairement les hommes et les personnes d’âge intermédiaire (SSMSI)

11 338 infractions commises "en raison de l’ethnie, de la nation, d’une prétendue race ou de la religion" ont été répertoriées sur le territoire français en 2020 : c’est ce que rapporte une publication du SSMSI datée du jeudi 18 mars 2021. Citant l’enquête "Cadre de vie et sécurité", le SSMSI précise que parmi les victimes de menaces ou violences physiques "racistes", seule une sur quatre est allée déposer plainte auprès de la police ou de la gendarmerie. Ce chiffre passe à une personne sur vingt pour les victimes d’injures "racistes".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à découvrir