Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

"Les acteurs peuvent apprendre de l'expérience de l'Anru et s'en servir ailleurs" (Olivier Klein et Nicolas Grivel)

Malgré les 2 milliards d’euros supplémentaires alloués au NPNRU dans le cadre du comité interministériel des villes du 29 janvier 2021, le président de l’Anru, Olivier Klein, et le directeur général de l’agence, Nicolas Grivel, n’entendent pas changer la méthode qui a prévalu jusque-là pour la validation des projets. "Le principe général, c’est que le NPNRU est un programme à 12 Md€ et pas à 10+2 Md€", explique ainsi Nicolas Grivel à AEF info, mercredi 17 mars. En ces temps de crise sanitaire et économique, "il ne faut pas que cette rallonge provoque un stop-and-go. Elle doit, au contraire, être un accélérateur", poursuit Olivier Klein. Tous deux espèrent "valider un maximum de projets d’ici la fin de l’année" et envisagent déjà de renforcer l’action de l’agence sur la santé ou l’éducation, dernier sujet sur lequel ils lancent prochainement un réseau d’échange d’expériences.  

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement