Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Politiques de l’emploi : la Cour des comptes recommande de renforcer le pilotage des acteurs associatifs

Le pilotage est "à renforcer" dans les relations entre le ministère du Travail et les acteurs associatifs qui interviennent sur les champs de l’emploi et de la formation. C’est ce que préconise la Cour des comptes dans son rapport public annuel dévoilé jeudi 18 mars 2021. Les magistrats financiers recommandent d’améliorer la mesure des résultats des structures associatives pour permettre, notamment, une "analyse des trajectoires" des personnes accompagnées. Ils reviennent, aussi, sur l’abandon de la "tentative de fusion" entre Pôle emploi et les missions locales.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Fusion missions locales/Pôle emploi : la région Nouvelle-Aquitaine s'opposera à tout projet d'expérimentation

La Nouvelle-Aquitaine dit non à une "fusion entre missions locales et Pôle emploi qui […] impacterait l’avenir des jeunes les plus en difficulté et des salariés de ces structures". Dans la motion, proposée par les groupes Génération.s, Écologistes et citoyens, Radical de gauche et PS, et votée le 23 octobre 2018, les élus de la région doutent que Pôle emploi, où sont programmées des suppressions de postes (800 prévues en 2019), puisse "absorber, sans casse sociale, les 13 000 salariés des missions locales". Ils craignent que la fusion ne mette à mal l’accompagnement global, et pas seulement dans l’accès à l’emploi, proposé par ce "service public de proximité". La Nouvelle-Aquitaine contribue jusqu’à hauteur de 25 % au budget des 43 missions locales de son territoire. Fin 2017, elle a conclu avec elles un accord-cadre actant un soutien financier de 8 M€.

Lire la suiteLire la suite