Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Séquençage : "La découverte d’un nouveau variant en Bretagne révèle notre insoutenable légèreté" (Philippe Froguel)

"Le gouvernement français ne semble pas s’intéresser à la question du séquençage" du virus SARS-CoV-2, déplore Philippe Froguel, professeur à l’université de Lille et à l’Imperial College de Londres, dans une interview à AEF info mardi 16 mars 2021. Selon lui, "il est urgent de s’organiser pour analyser sérieusement et régulièrement sur tout le territoire un grand nombre d’échantillons", ce qui permettrait de gagner du temps sur l’émergence de nouveaux variants. Le chercheur s’étonne ainsi du "temps perdu" au sujet du variant apparu en Bretagne il y a trois semaines. Fort de l’expérience de son laboratoire qui réalise le séquençage "en cinq jours ouvrables", il réclame la création d’un réseau sentinelle national capable d'"apprécier la proportion réelle de mutants anciens ou nouveaux". " Cela nous avait été promis par le ministère de la Recherche mais rien ne s’est passé", déplore-t-il.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement