Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

"Ce n’est pas parce qu’on est salarié d’une TPE que l’on n’a pas de droits" (Laurent Berger, CFDT)

Comme toutes ses homologues, la CFDT est engagée dans la dernière ligne droite du scrutin de représentativité pour les salariés des TPE qui se tiendra entre le 22 mars et le 6 avril. "Ce n’est pas parce qu’on est salarié d’une TPE que l’on n’a pas de droits", explique le secrétaire général, Laurent Berger, lors d’une conférence de presse, mardi 16 mars 2021. Outre la représentation dans les CPRI, l’organisation focalise sa campagne sur les métiers, insistant sur le rôle des branches professionnelles dans la détermination des conditions de travail des salariés des petites entreprises.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Une instruction de la DGT précise l’organisation du scrutin de représentativité pour les salariés des TPE

Publiée le 30 juin 2020 au Bulletin officiel du ministère du Travail, une instruction de la DGT du 29 mai précise l'"organisation générale et [les] modalités de candidature à la mesure en 2020 de l’audience des organisations syndicales auprès des salariés des entreprises de moins de onze salariés". Ce texte "actualise les modalités relatives à l’organisation générale du scrutin et définit le rôle des directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi et de leurs unités départementales dans le cadre de la procédure de validation des documents de propagande électorale". Pour mémoire, le calendrier originel a dû être revu en raison de la crise sanitaire. En pratique, le scrutin a été reporté entre le lundi 25 janvier et le dimanche 7 février 2021, pour une proclamation des résultats prévue le 19 février.

Lire la suiteLire la suite