Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

En 2020, 68 000 décès supplémentaires sont imputables à l’épidémie de coronavirus en France (étude Ined)

68 000 décès supplémentaires sont imputables à l’épidémie de coronavirus en France en 2020. Tel est le constat dressé par les chercheurs Gilles Pison et France Meslé dans une étude de l’Ined rendue publique le mercredi 17 mars 2021. En se fondant sur le bilan démographique, ils précisent que la hausse de 55 000 décès entre 2019 et 2020, nettement moins élevée que celle de 2020, se justifie par le recul d’autres causes de décès comme la grippe, le diabète et les accidents de la circulation. Les chercheurs observent aussi une baisse des naissances entre fin 2020 et début 2021.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement