Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Fukushima, 10 ans après (3/3) : "C'est un désastre sans fin pour ces populations" (Cécile Asanuma-Brice, CNRS)

Installée au Japon depuis 2001, Cécile Asanuma-Brice, chercheuse au CNRS, a vécu de l'intérieur la catastrophe de Fukushima et ses impacts durables sur les Japonais. Une décennie plus tard, elle analyse la "communication de crise" adoptée par les gouvernements successifs, reposant en partie sur "l'incitation permanente au retour" dans les zones contaminées, et s'attarde sur les "morts indirects" provoqués par l'accident nucléaire de la centrale de Daiichi, notamment les suicides. "La reconstruction, envisagée comme une solution, n'en est pas une pour les populations", estime-t-elle.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à découvrir