Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°647990

Handicap : le Sénat vote l'individualisation de l'AAH

Le Sénat a examiné et adopté, le 9 mars 2021, la proposition de loi adoptée par l’Assemblée nationale, portant diverses mesures de justice sociale. Les sénateurs ont ainsi voté le principe d’une "déconjugalisation" du calcul de l’allocation adulte handicapé (AAH), à laquelle est opposée le gouvernement. La proposition de loi reporte par ailleurs de 60 à 65 ans la barrière d’âge au-delà de laquelle il n’est plus possible de solliciter la prestation de compensation du handicap (PCH).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 95 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Calcul de l’AAH : l’Assemblée nationale rejette la suppression de la prise en compte du revenu du conjoint

L’Assemblée nationale a rejeté jeudi 7 mars 2019 au soir une proposition de loi défendue par Marie-George Buffet (GDR, Seine-Saint-Denis) portant suppression de la prise en compte des revenus du conjoint dans la base de calcul de l’allocation de l’AAH (allocation adultes handicapés). Ce texte visait à individualiser l’allocation pour supprimer "la relation de dépendance financière vis-à-vis du partenaire de l’allocataire" et garantir "l’autonomie de la personne", ainsi qu’à permettre aux 250 000 bénéficiaires de l’AAH vivant en couple de bénéficier pleinement de l’augmentation de cette allocation introduite dans le PLF 2019 (lire sur AEF info). En effet, rappelle-t-on, les allocataires de l’AAH vivant en couple ne bénéficieront pas forcément de cette augmentation, en raison de la modification de la prise en compte des revenus du conjoint parallèlement à la hausse de l’allocation.

Lire la suiteLire la suite