Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

"Le commerce ne représente que 4,7 % des sols artificialisés", argue le sénateur Serge Babary, opposé à un moratoire

Alors que l'Assemblée nationale a commencé lundi 8 mars 2021 l'examen en commission spéciale du projet de loi climat et résilience, le sénateur Serge Babary (LR, Indre-et-Loire), auteur du rapport "Équité et souplesse, pour un commerce en pleine mutation" présenté le 10 février dernier en commission des Affaires économiques, revient pour AEF info sur son opposition au moratoire annoncé sur l'extension des surfaces commerciales en périphérie. Il préconise en revanche un "recensement des fonciers délaissés, qui détaillerait également le traitement pour les remettre sur le marché à un coût accessible, pour éviter la consommation de terres agricoles ou paysagères", et d'intégrer aux réflexions le e-commerce.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement