Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

L'ex-ministre britannique Jo Johnson alerte sur le manque d'encadrement de la collaboration scientifique avec la Chine

"La dépendance du Royaume-Uni à l’égard d’un pouvoir technologique néototalitaire, pour sa santé financière ou pour la production de recherche de ses universités, est considérée comme un point de vulnérabilité particulier", alerte un rapport dirigé par l’ancien ministre britannique des Universités Jo Johnson, publié en mars 2021. Pour les auteurs, les collaborations avec la Chine doivent "de toute urgence" trouver un cadre solide alors que le pays "est sur le point de devenir à la fois le plus gros contributeur mondial à la R&D et le plus important partenaire de recherche du Royaume-Uni".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement