Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Le CNRS saisit la justice après la publication d’une liste de chercheurs qualifiés de "complices de l’islam radical"

"Liste des 600 gauchistes complices de l'islam radicale [sic] qui pourrissent l’université et la France" : c’est sous ce titre qu’un blog a publié in extenso, le 21 février 2021, la liste des universitaires et chercheurs signataires d’une tribune pour demander la démission de Frédérique Vidal, après son annonce d’une enquête sur les "courants de recherche" ayant trait à l’islamo-gauchisme. Le CNRS "a décidé de saisir le procureur de la République", indique-t-il le 9 mars. L'Inserm, Inrae et l'IRD annoncent leur intention de le faire aussi. Frédérique Vidal "condamne fermement toutes ces dérives".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement