Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Prison ferme, dissolution de SCI et interdiction d'exercer pour le propriétaire de logements du 62 rue de Meaux

Le tribunal judiciaire de Paris a prononcé une peine de 3 ans de prison ferme à l'encontre de Frédéric d'Aris, mercredi 10 mars 2021. Ce marchand de sommeil louait au travers de deux SCI, 36 logements dans un immeuble en péril du 62 rue de Meaux, à Paris. Pour tenter de mettre un terme à la spirale de dégradation, le tribunal a également ordonné la confiscation des logements et la dissolution par la même occasion des SCI Verdi et Meaux qui en assuraient la gestion, ainsi qu'une interdiction définitive pour Frédéric d'Aris d'exercer une activité de gestion immobilière.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement