Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Covid-19 : prolonger de plein droit des délais maximaux de détention provisoire viole la CEDH (Conseil d’État)

Après que le Conseil constitutionnel a invalidé la prolongation de plein droit de la durée de la détention provisoire, le Conseil d’État juge, vendredi 5 mars 2021, cette mesure contraire à la convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme. Le recours avait été initié par quatre organisations professionnelles d’avocats contre plusieurs articles de l’ordonnance du 25 mars 2020 prise pour faire face à l’épidémie de Covid-19. Le Conseil d’État conclut à la même violation concernant la possibilité pour le juge pénal d’imposer le recours à la visioconférence.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement