Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Le Snes-FSU s’inquiète des concours de recrutements d’enseignants spécifiques à la Guyane et Mayotte

Faisant écho aux rapports de la Cour des Comptes (lire sur AEF info) et de l’IGÉSR (lire sur AEF info), 2 décrets fixent les modalités de recrutement de professeurs spécifiques à la Guyane et Mayotte. Le 3 mars 2021, le Snes-FSU estime qu’ils "posent des questions" : "Si des postes sont préemptés par les lauréats locaux, dans quelle mesure ces académies continueront-elles à être accessibles pour les enseignants d’autres académies ? Ces concours visent-ils à pallier le déficit actuel ou à instaurer un nouveau statut de professeur, recruté localement et sortant de fait ces académies du mouvement national faute de postes ouverts ? Les lauréats de ces concours seront-ils contraints de faire l’intégralité de leur carrière dans l’académie ?" Le Snes, reconnaissant une "situation délicate", prône "une majoration de traitement" et la "mise en place de bonification pour une mobilité future".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement