Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Fukushima, 10 ans après (1/3) : en France, un bilan de sûreté en demi-teinte

Le 11 mars 2011, la catastrophe de Fukushima avait lieu marquant définitivement les consciences. Après Three Miles Island en 1979 et Tchernobyl en 1986, cette nouvelle onde de choc a immédiatement suscité une réflexion sur le rôle du nucléaire et appelé à un contrôle plus marqué de la filière. AEF info revient sur les conséquences industrielles, politiques et sociales de cet évènement en France et au Japon. Dans ce premier volet, quel bilan des mesures techniques mises en œuvre par les exploitants depuis dix ans pour renforcer la sûreté nucléaire ? Une remise à plat des normes en vigueur s’est bel et bien opérée sous le poids des organes de contrôle, porteurs de nouveaux concepts comme le "noyau dur", mais reste sujette à critiques, en rapport notamment au "glissement" du calendrier.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à découvrir