Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

100 % santé : vigilance sur l’optique, succès sur les soins dentaires (table ronde)

Au cours d’une rencontre organisée ce 4 mars 2021 par l’Ajis, le directeur de la Sécurité sociale, Franck Von Lennep, a dressé un nouveau bilan du déploiement de la réforme du 100 % santé. Ce bilan fait ressortir un certain nombre d’interrogations sur le champ optique, où le taux de recours aux offres labellisées reste assez faible. Sur le champ dentaire, la réforme semble adoptée par les dentistes, mais les enjeux se déplacent maintenant sur la question du tiers payant, alors que les complémentaires annoncent pouvoir exporter sur ce champ leur modèle de tiers payant intégral.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Pour le directeur général de la FNMF, les opticiens ne "jouent pas assez le jeu" de la réforme du 100 % santé

Invité ce 10 février 2021 à une table ronde en ligne du journal "Argus de l’assurance", le directeur général de la FNMF, Albert Lautman, a indiqué que, selon lui, les opticiens ne "jouent pas assez le jeu" de la réforme du 100 % santé. Cette déclaration fait suite à plusieurs récents bilans qui montrent que le taux de recours aux offres optiques labellisées 100 % santé ne dépasserait pas 10 % du volume global des achats depuis début 2020 (lire sur AEF info). Albert Lautman estime que ces résultats ne correspondent pas aux ambitions de la réforme et pointe la responsabilité des opticiens, en soulignant que, chez les opticiens mutualistes, le taux de recours au 100 % santé atteint plutôt les 20 %. "Cela prouve que quand ces offres sont mises en avant (par les opticiens), ces équipements trouvent leur public", conclut le représentant de la Mutualité française.

Lire la suiteLire la suite