Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

La Commission européenne mise sur la transparence pour parvenir à l’égalité des rémunérations entre hommes et femmes

La Commission européenne a présenté une proposition de directive sur l’égalité salariale entre hommes et femmes, le 4 mars 2021. Le texte met l’accent sur deux leviers d’action : la transparence en matière de rémunérations et l’amélioration de l’accès à la justice. La proposition, qui doit être adoptée par le Parlement européen et le Conseil, imposerait aux employeurs de fournir aux candidats des données sur les pratiques de rémunération et de publier des données sur les écarts hommes-femmes.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
La Commission européenne lance une consultation sur les règles relatives à l’égalité salariale hommes-femmes

Dans le cadre de son plan d’action 2017-2019 pour "éliminer l’écart de rémunération entre les femmes et les hommes", la Commission européenne lance une consultation publique sur les dispositions de l’Union relatives à l’égalité salariale. La Commission souhaite recueillir les contributions des pouvoirs publics, des partenaires sociaux, mais aussi des inspections du travail, d’associations et ONG, ou encore de chercheurs, en vue d’améliorer l’application des règles en vigueur et de renforcer le principe "à travail égal, salaire égal". Plusieurs axes de progrès ont déjà été identifiés : l’amélioration de transparence sur les rémunérations, la lutte contre les stéréotypes de genre dans l’évaluation des postes et les classifications, et l’amélioration des dispositifs de compensation pour les victimes de discrimination liée au genre. La consultation est ouverte jusqu’au 5 avril 2019.

Lire la suiteLire la suite