Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

À compétence égale lance un outil pour aider les recruteurs à détecter les discriminations dans leurs offres d’emploi

L’association À Compétence égale met à la disposition des recruteurs un nouvel outil gratuit, "capable de tester les offres d’emploi et les descriptifs de poste" pour détecter d’éventuelles formules discriminatoires. "L’analyseur", disponible en ligne, "présente les anomalies juridiques et les biais cognitifs et propose des solutions de formulation de remplacement". "Il suffit de copier le titre de l’annonce et son contenu dans l’analyseur pour tester une offre d’emploi", explique l’association. "L’analyseur scanne le texte, explique ce qui est illégal ou introduit un biais, et apporte des recommandations détaillées pour modifier l’annonce." Une étude réalisée en 2020 sur 510 133 offres d’emploi par À compétence égale révèle que "67 % des annonces présentaient des biais cognitifs et 37 % des discriminations" au sens juridique.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Recrutement : les candidatures étudiées sans service RH centralisé sont plus soumises à la discrimination (Dares)

En 2016, le gouvernement lançait une campagne de testing dans 40 grandes entreprises avec la Dares et ISC Chorum, révélant que 30 % d’entre elles discriminaient les candidats maghrébins (lire sur AEF info). Le 26 novembre 2018, la Dares publie une nouvelle analyse des données issues du testing, en comparant les comportements des entreprises ayant recours à un service RH centralisé et celles qui recrutent au niveau de l’établissement, franchisé ou non. Il en ressort que les recrutements effectués uniquement au niveau de l’établissement impliquent un risque de discrimination plus élevé.

Lire la suiteLire la suite