Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

A&I-Unsa "combat" toujours le projet de loi "4D" malgré son évolution

L’avant-projet de loi "4D" ne comporte pas le transfert des adjoints-gestionnaires d’EPLE aux collectivités locales mais prévoit que la région ou le département peut donner des instructions à l’adjoint à titre expérimental, pour une durée de 3 ans (lire sur AEF info). A&I-Unsa, qui estime, dans un communiqué du 3 mars 2021, que si "c’est là un moindre mal, cela reste un mal", continue de "combattre ce projet". Ce "pouvoir d’instruction risque de mettre les adjoints gestionnaires dans des situations inconfortables avec un risque d’injonction contradictoire". Dévoilant une enquête auprès de 3 000 personnels, le syndicat explique que "80 % ne veulent pas du pouvoir d’instruction", "70 % ne veulent pas d’une décentralisation statutaire" mais "80 % veulent une redéfinition du rôle des collectivités". A&I veut que soit "donné tout son sens au principe d’association des collectivités locales".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement