Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

L’ASN met en demeure EDF s’agissant des réacteurs 1 et 2 de la centrale de Flamanville

Le 1er mars 2021, l’Autorité de sûreté nucléaire a mis en demeure EDF de se conformer aux dispositions réglementaires en matière de préparation et de gestion des situations d’urgence ainsi que de contenu du plan d’urgence interne des réacteurs 1 et 2 de la centrale nucléaire de Flamanville, annonce-t-elle ce mercredi. L’exploitant a été dans l’incapacité de se conformer à l’échéance fixée au 1er janvier 2021. Il assurait au gendarme du nucléaire avoir mis en œuvre une organisation spécifique lui permettant de répondre aux objectifs fixés par la réglementation. Cependant, "dans la nuit du 11 au 12 janvier, l’ASN a diligenté une inspection inopinée pour tester l’organisation de crise en simulant une situation d’urgence relevant d’une agression naturelle extrême, entraînant l’encombrement du réseau routier et un isolement partiel du site". L’ASN conclut ainsi à "plusieurs insuffisances".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement