Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Éducation prioritaire : "l’expérimentation des CLA permettra de répondre plus précisément aux besoins" (W. Marois, recteur de Nantes)

L’académie de Nantes, comme Lille et Aix-Marseille, expérimentera à compter de la rentrée 2021 les contrats locaux d’accompagnement, une nouvelle forme de pilotage de l’éducation prioritaire. Le CTA du 18 février dernier a permis d’arrêter une liste de 28 écoles, 12 collèges et 5 lycées professionnels qui bénéficieront de ces contrats. Les moyens seront répartis après avoir identifié les besoins de chaque école et établissement. "Des objectifs -pédagogiques ou de vie de l’élève- seront fixés", précise le recteur de l’académie de Nantes, William Marois. Dans un entretien à AEF info, le 2 mars 2021, il dit "croire en l’éducation prioritaire", "à ce principe de donner plus à ceux qui ont moins". Pour lui, les contrats locaux d’accompagnement ont la double particularité de "prendre en compte des situations proches de l’éducation prioritaire", et "d’y répondre de façon plus précise".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement