Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Revenir en haut de la page
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°647461

10 000 missions de service civique consacrées aux seniors grâce à la mobilisation "Service Civique Solidarité Seniors"

Répondre au double enjeu de l’isolement des jeunes et des aînés en privilégiant la solidarité intergénérationnelle. Telle est l’ambition de la ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, Brigitte Bourguignon, avec le lancement de la mobilisation nationale "Service Civique Solidarité Seniors", annoncée mercredi 3 mars 2021 lors d’une conférence de presse. Ce dispositif propose 10 000 missions de service civique pour les jeunes et consacrées aux seniors. L’objectif est de former "2 000 jeunes dès ce premier semestre au bénéfice de près de 45 000 personnes âgées isolées".

6,6 millions de Français âgés de 16 ans ou plus souffrent d’isolement, c’est-à-dire qu’ils déclarent avoir moins d’un contact par semaine selon une étude de l'INSEE Crédit UNML / Olivier Soury

L’isolement des jeunes et des personnes âgées est un des enjeux majeurs de la crise sanitaire. Pour y répondre, la ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, Brigitte Bourguignon, a lancé la mobilisation nationale "Service Civique Solidarité Seniors" à l’occasion d’une conférence de presse, le 3 mars 2021. Sous l’impulsion de l’association de service civique Unis-Cité et du groupe de protection sociale Malakoff Humanis, cette mobilisation a pour objectif de former "2 000 jeunes dès ce premier semestre au bénéfice de près de 45 000 personnes âgées".

Le gouvernement propose 10 000 missions de service civique consacrées aux seniors et le programme d’Unis-Cité vise en 3 ans à accompagner 300 000 personnes âgées isolées grâce à 10 000 jeunes volontaires engagés. "Dès 2021, le déploiement est prévu dans toutes les régions métropolitaines et à la Réunion", précise l’association de service civique.

Une prise en charge financière

La mobilisation "Service Civique Solidarité Seniors" vise à apporter un soutien à la mobilisation et au recrutement des jeunes. Elle prendra en charge financièrement "50 % de la prestation de subsistance mensuelle de 107,58 € due par les structures d’accueil au jeune pour toutes les nouvelles missions proposées" et "100 % pour l’accueil de jeunes en situation de handicap ou décrocheur" afin d’inciter à la diversification des profils et à l’accessibilité du Service Civique à tous. Cette prestation viendra en complément des 470,14 € d’indemnité mensuelle qui sont pris en charge par l’État.

Un "socle qualité commun"

Un "socle qualité commun" sera mis en place pour la formation initiale des tuteurs et des jeunes, l’échange de pratiques, des formations civiques complémentaires et l’accompagnement collectif des jeunes dans la découverte des métiers. Il sera financé intégralement pour toutes les structures qui se mobiliseront pour le "Service Civique Solidarité Seniors". Des outils et un dispositif d’évaluation seront également développés pour mesurer l’ampleur de la mobilisation.

Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Juliette Picard, journaliste