Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

"Chèques psy" : la "très bonne initiative" du gouvernement vire au casse-tête

Plus de 1 000 psychologues se sont portés volontaires pour participer au dispositif des "chèques psy" qui permettront aux étudiants en détresse psychologique de bénéficier de séances chez des psychologues en SSU ou en ville, prises en charge par les établissements. Censés être opérationnels dès le début du mois de février ceux-ci se mettent laborieusement en place. La plateforme qui doit permettre de faciliter leur gestion n’est toujours pas opérationnelle et des incertitudes persistent tant sur la sélection des psychologues que sur les modalités de remboursements des universités par l’État.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement