Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

En dix ans, les écarts de fécondité se sont réduits entre les territoires (Insee)

Sur la période 2016-2018, l’indicateur conjoncturel de fécondité est de 1,89 enfant par femme en France (hors Mayotte). Les femmes nées à l’étranger ont une fécondité plus élevée que celles nées en France, mais "il n’y a pas de lien entre la fécondité d’une zone et leur part dans la population", indique l’enquête de l’Insee parue le 9 février 2021. Les femmes sont moins souvent en couple mais plus fécondes en Île-de-France et en PACA, note l’Insee. Elle note des écarts inter-territoriaux qui se réduisent, avec une notamment une moindre baisse de la fécondité dans les grandes métropoles.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement