Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

En marge du "Beauvau de la sécurité", les "non-invités" proches de la police formulent aussi leurs recommandations

Lancé le 1er février 2021, le "Beauvau de la sécurité" fait déjà l’objet de critiques venues de toutes parts : associations qui regrettent "l’entre-soi politique et corporatiste de l’événement", chercheurs qui auraient souhaité y participer pour apporter un éclairage universitaire. Des organisations proches de la police telles que l’ACPJ ou l’association FFOC, qui n’ont pas non plus été conviées à la concertation, ont pris le parti de communiquer malgré tout sur leurs propositions autour des différents chantiers du "Beauvau".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à découvrir