Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Revenir en haut de la page
Home| Social / RH| Formation professionnelle| Dépêche n°645152

Plan Jeunes : les préfets chargés de fixer des objectifs d’entrée en formation des moins de 30 ans en 2021 (instruction)

Dans le cadre du plan Jeunes mis en place face à la crise sanitaire, le gouvernement prévoit 100 000 parcours supplémentaires de formation qualifiante et préqualifiante orientés vers les secteurs stratégiques et d’avenir. Pour leur déploiement, la DGEFP compte sur les préfets de région auxquels elle a diffusé une instruction, le 20 janvier 2021, leur demandant de fixer trois objectifs pour 2021 : un objectif global régional d’entrées en formation de jeunes de moins de 30 ans et deux sous-objectifs de prescription de formation par Pôle emploi d'une part et les missions locales d'autre part.

   Merci de découvrir AEF info !

Cette dépêche est en accès libre.

Retrouvez tous nos contenus sur la même thématique.

Tester AEF info pendant 1 mois
Test gratuit et sans engagement
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

Les préfets de région doivent fixer un objectif global et deux sous-objectifs. Pixabay - Elizaveta Maximova

Parmi les trois volets du plan Jeunes lancé en juillet 2020 (lire sur AEF info), figure un volet formation doté de 1,5 milliard d’euros et destiné à orienter et former 200 000 jeunes vers les secteurs stratégiques et d’avenir. Pour la moitié d’entre eux, le plan gouvernemental vise la création de 100 000 nouvelles formations qualifiantes ou préqualifiantes proposées aux jeunes sans qualification ou en échec dans l’enseignement supérieur.

Alors qu’une circulaire interministérielle du 18 septembre 2020 relative à la déclinaison territoriale du plan Jeunes prévoyait la définition d’objectifs territoriaux partagés (lire sur AEF info), une instruction de la DGEFP adressée aux préfets de région le 20 janvier 2021 précise la méthode de définition de ces OTP s’agissant des 100 000 formations supplémentaires.

mise en œuvre dans le cadre des pric

Après avoir précisé que ces parcours de formation sont "destinés prioritairement aux jeunes de moins de 30 ans", l’instruction explique qu’ils "sont mis en œuvre en 2021 et 2022 dans le cadre des pactes régionaux d’investissement dans les compétences (avenant) par les régions et par Pôle emploi lorsque la convention le prévoit ou d’un accord-cadre spécifique avec les deux régions non-signataires d’un pacte" (Auvergne-Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur). Une cible d'entrées en formation supplémentaires a d’ores et déjà été fixée dans chaque région pour les années 2021 et 2022, comme le récapitule le tableau figurant en annexe de l’instruction :

La DGEFP charge à présent les préfets de régions de décliner cette cible pour l’année 2021 en trois objectifs territoriaux partagés :

  • un objectif global régional d’entrées en formation de jeunes de moins de 30 ans en 2021 ;
  • un sous-objectif de prescription de formation pour des jeunes de moins de 30 ans par Pôle emploi ;
  • un sous-objectif de prescription de formation pour des jeunes de moins de 26 ans par les missions locales.

concertation préalable et pilotage

La fixation de ces objectifs doit se faire "dans le cadre d’un dialogue des préfets de régions et des présidents de région avec les directions régionales de Pôle emploi et les associations régionales des missions locales", prévoit l’instruction. "Vous veillerez ici à ce que la fixation d’objectifs distincts tienne compte du fait que seul Pôle emploi sera en capacité de prescrire des entrées en formation à des jeunes de 26 à 30 ans, rappelle la DGEFP. Pour mémoire, seuls les jeunes de 16 à 25 ans ressortent en effet de la compétence des missions locales."

Les préfets de région doivent faire remonter ces objectifs à la DGEFP d’ici au 19 février 2021. Une fois validés à l’échelle nationale, ces objectifs feront l’objet d’un suivi à la fois au niveau local et national, dans le cadre des comités de pilotage du plan de relance. "Des points dédiés seront réalisés dans le cadre des visioconférences mensuelles présidées par la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion de manière à vérifier la correcte exécution des objectifs", ajoute l’instruction.

à lire aussi
Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Astrid Gruyelle, journaliste