Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

La gendarmerie se dote en pistolets à impulsion électrique dernière génération

Les gendarmes devraient être équipés de 8 000 nouveaux pistolets à impulsion électrique "à la fin du premier trimestre 2021", indique l’arme à AEF info. Les Taser 7, produits par la société Axon, remplaceront une partie des modèles actuels jugés "obsolescents". Les gendarmes seront formés à son usage en amont de leur déploiement. Pour l’IGGN, le PIE a contribué à la baisse du nombre d’ouverture du feu depuis 10 ans. L’IGPN salue également son effet dissuasif et estime que cette arme de force intermédiaire serait "un substitut efficace à l’arme individuelle ou au LBD".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 94 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Le ministre de l’Intérieur devra "prendre des dispositions" sur l’utilisation du Taser et du Flashball (Jacques Toubon)

Le ministre de l'Intérieur "sera amené à prendre un certain nombre de dispositions" concernant l’utilisation par les forces de l’ordre des Taser et des Flashball, indique le Défenseur des droits, jeudi 11 décembre 2014. Jacques Toubon, qui s’exprimait à l’occasion d’un colloque organisé pour les 25 ans de l’Inhesj, souligne que ces dispositions seront "dans l’esprit" des mesures préconisées dans un rapport du Défenseur des droits de mai 2013 (lire sur AEF). L’institution recommandait à l’époque d’interdire l’utilisation de Taser "qui ne sont pas munis d’un dispositif d’enregistrement audio et vidéo". Depuis la publication de ce rapport, "les incidents se sont multipliés, fait savoir Jacques Toubon. Nous avons eu beaucoup de réclamations en 2014 sur ce sujet." Jacques Toubon indique également qu'il s'est saisi d'office pour enquêter sur la mort de Rémi Fraisse à Sivens.

Lire la suiteLire la suite
« L'utilisation du Taser est en augmentation constante au sein de la police nationale » (Défenseur des droits)

« L'utilisation du Taser est en augmentation constante au sein de la police nationale », indique Samantha Enderlin, rapporteure auprès du Défenseur des droits. Elle présentait les conclusions du rapport sur l'utilisation par les forces de l'ordre de trois moyens de force intermédiaire, mardi 28 mai 2013 à Paris (AEF Sécurité globale n°188993 et n°188972). Le nombre d'usage total de cette arme par la police est en effet passé de 288 en 2010, à 350 en 2011 et 442 en 2012. « La majeure partie des usages est effectuée en mode 'contact' », c'est à dire par une application de l'arme directement sur le membre à paralyser. Le rapport du Défenseur des droits montre également une augmentation de l'utilisation du Taser par la gendarmerie, une diminution de l'usage général du Flash-ball et formule des recommandations visant à restreindre l'usage de ces armes.

Lire la suiteLire la suite
Le Défenseur des droits lance une réflexion sur l'usage du taser par les forces de l'ordre

« Le Défenseur des droits décide de mener une réflexion sur l'usage » du taser X 26 par les forces de l'ordre. C'est ce qu'indique Dominique Baudis dans une décision du vendredi 4 mai 2012. Le Défenseur des droits avait été saisi d'une réclamation à la suite du décès d'un homme, en novembre 2010, « à l'issue de son interpellation par des fonctionnaires de police » ayant fait usage de cette arme. Dominique Baudis préconise par ailleurs, « dans la ligne du Comité européen de prévention de la torture , » que l'usage du pistolet à impulsion électrique en mode contact « soit évité autant que faire se peut, et soit strictement encadré lors du menottage ». Il rappelle en outre « la nécessité de ne pas utiliser » cette arme « à plusieurs reprises, même lorsque les forces de l'ordre ont l'impression qu'il est resté sans effet ». Il recommande également la prohibition des taser X 26 non munis de caméra, car ils ne permettent pas « un réel contrôle de l'utilisation de cette arme ».

Lire la suiteLire la suite
« Le Taser incarne la dérive de la police d'intervention », affirme Laurent Martin (Terra nova)

« La multiplication des usages du Taser laisse penser que les forces de l'ordre choisissent de plus en plus de 'saturer le terrain'par un usage systématique de cette arme qui n'est plus du tout utilisée comme un outil de dissuasion », affirme Laurent Martin, dans une note intitulée « Faut-il passer le Taser au Kärcher ? », publiée le 5 juillet 2011 par la fondation Terra nova. « La force a remplacé la conviction, et le Taser incarne la dérive de la police d'intervention », indique l'auteur, présenté comme « spécialiste des questions de sécurité ». « Employé pour affermir l'autorité de l'État, le Taser démontre en fait par son utilisation l'incapacité des pouvoirs publics d'agir sans mettre en oeuvre des moyens qui normalement ne devraient pas être employés. Seuls les faibles utilisent la force », ajoute-t-il.

Lire la suiteLire la suite