Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Élections Paris-Est Sup : qui sont les 14 élus sur les 25 membres du CA ?

La Comue "Paris-Est Sup", composée de quatre établissements membres (université Gustave Eiffel, Upec, École des Ponts ParisTech et Enva) et de 12 établissements associés, publie les résultats des élections au CA, le 26 janvier 2021. La liste "Ensemble pour Paris Est" obtient 5 sièges sur les 14 membres élus, lors du scrutin qui s’est déroulé du 21 au 25 janvier 2021. Le nouveau CA se réunira le 2 mars pour élire le ou la nouvelle présidente, qui succédera à Philippe Tchamitchian.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Le Cneser rejette le projet de décret Comue Paris-Est

À la suite de l’interruption du Cneser le 12 mai dernier pour cause de problèmes techniques (lire sur AEF info), le conseil s’est de nouveau tenu à distance ce mardi 19 mai, en présence d’Anne-Sophie Barthez, Dgesip. Le projet de décret Comue Paris-Est a été rejeté avec 27 voix contre, 5 pour et 2 abstentions. "L’Unef continue de se positionner contre cette Comue expérimentale, qui diminue fortement la présence des étudiants dans les conseils centraux", commente notamment l’organisation étudiante.

Lire la suiteLire la suite
Université Paris-Est : le HCERES salue l' "agilité stratégique" mais recommande de "clarifier le projet collectif"

"La Comue université Paris-Est sous sa forme actuelle pourrait être considérée comme une structure en transition", souligne le HCERES, dans son rapport d’évaluation publié le 23 mai 2019. S’il salue "l’agilité stratégique de la Comue qui a conduit un projet réussi d’isite" ainsi que son rôle institutionnel "reconnu" auprès de la région et de la Satt, il juge que son organigramme et son modèle économique doivent être adaptés aux missions". Il l’invite à "clarifier le projet collectif en tenant compte de la création de l’université Gustave Eiffel qui portera l’isite".

Lire la suiteLire la suite