Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

8,8 % des heures de travail dans le monde ont été perdues en 2020, soit 4 fois plus que lors de la crise de 2009 (OIT)

"Les signes de reprise économique que nous percevons sont encourageants, mais ils restent fragiles et très aléatoires, et nous devons nous rappeler qu’aucun pays ou aucune catégorie ne pourra s’en sortir seul", explique Guy Ryder, directeur général de l’OIT, à l’occasion de la publication, lundi 25 janvier 2021, de la dernière analyse des effets de la crise sanitaire sur le marché du travail. L’organisation internationale du travail estime à 8,8 %, la baisse du nombre d’heures de travail l’an dernier au niveau mondial.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement