Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Les diplômes des années Covid, parchemins sans valeur ou marqueurs de nouvelles compétences ?

Les diplômes des années Covid auront-ils moins de valeur aux yeux des recruteurs à l’avenir, en raison d’une scolarité "dégradée" ayant diminué le niveau de compétences de leurs titulaires ? Ou bien, au contraire, identifieront-ils des jeunes plus résilients et adaptables que leurs prédécesseurs ? Les avis sont pour l’heure partagés, mais un sentiment fait l’unanimité : l’inquiétude, que ce soit chez les étudiants, les enseignants ou les recruteurs. À la question des compétences s’ajoute celle des examens : l’exigence sera-t-elle identique ou bien assouplie pour tenir compte de la situation ? La balle est aussi du côté du recrutement, alors qu’en période troublée le volume des offres d’emploi se contracte et que certains employeurs en quête de sécurité recherchent plus que jamais des "moutons à cinq pattes".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement