Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Revenir en haut de la page
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°643662

Un projet de décret prolonge l’aide à l’embauche des jeunes et la revalorisation des emplois francs jusqu’au 31 mars

Transmis vendredi 15 janvier 2021, un projet de décret simple "prolonge jusqu’au 31 mars 2021 l’aide à l’embauche des jeunes et le montant d’aide revalorisé pour le recrutement en emploi franc d’un jeune de moins de 26 ans". Initialement, ces dispositions étaient prévues pour s’appliquer sur les contrats conclus jusqu’au 31 janvier 2021.

   Merci de découvrir AEF info !

Cette dépêche est en accès libre.

Retrouvez tous nos contenus sur la même thématique.

Tester AEF info pendant 1 mois
Test gratuit et sans engagement
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

Les "emplois francs +" sont prolongés pour les embauches de résidents des Quartiers prioritaires de la politique de la ville comme ici, à Marseille. Flickr - Jeanne Menjoulet

Les "deux dispositifs de soutien à l'emploi des jeunes - aide à l'embauche des jeunes, et 'emploi franc +' - arrivent à leur terme le 31 janvier 2021, alors que la situation sanitaire et économique est toujours dégradée et que le fonctionnement du marché du travail reste perturbé", explique le ministère du Travail, dans la fiche de présentation d’un projet de décret simple transmis pour consultation à la CNNCEFP vendredi 15 janvier 2021.

Conformément aux annonces d’Élisabeth Borne, l’aide à l’embauche de jeunes de moins de 26 ans et la revalorisation des emplois francs destinés aux personnes résidant dans un des quartiers prioritaires de la politique de la ville seront prolongées. Le texte prévoit la mise en extinction de l'aide pour les recrutements réalisés désormais après le 31 mars 2021. Le projet de décret ne concerne pas l'aide exceptionnelle de l'État pour les contrats d'apprentissage et de professionnalisation qui est censée prendre fin le 28 février prochain, mais dont la ministre du Travail a également annoncé une prorogation jusqu'à fin mars (lire sur AEF info).

prolongations de deux mois

Actée dans le cadre du Plan jeunes, l’aide à l’embauche des jeunes est formalisée dans le décret n°2020-982 du 5 août 2020. Initialement, cette aide de 4 000 euros maximum par salarié était prévue pour les embauches en CDI ou CDD d’au moins trois mois de jeunes de moins de 26 ans, réalisées entre le 1er août 2020 et donc le 31 janvier 2021. Le projet de décret reporte la date de fin du dispositif au 31 mars.

Le décret n°2020-1278 du 21 octobre 2020 a acté la revalorisation des emplois francs, pour les contrats conclus avec des personnes résidant dans un des quartiers prioritaires de la politique de la ville, entre le 15 octobre 2020 inclus et le 31 janvier 2021 inclus. Le montant de l’aide financière revalorisée est égal à 7 000 € pour la première année, puis 5 000 € pour les années suivantes, dans la limite de trois ans, pour un recrutement en CDI et à 5 500 € pour la première année, puis 2 500 € pour l’année suivante, dans la limite de deux ans, pour un recrutement en CDD d’au moins six mois. Le projet de décret reporte la fin de ce dispositif au 31 mars 2021.

à lire aussi
à découvrir
E-santé : la Haute autorité de santé publie 4 référentiels de télésurveillance médicale

Alors que la généralisation du remboursement de la télésurveillance médicale est prévue au plus tard le 1er juillet 2022, la HAS publie ce 26 janvier 2022 un référentiel pour les solutions de télésurveillance pour chacune des quatre pathologies suivantes : diabète, insuffisance cardiaque chronique, insuffisance rénale chronique et insuffisance respiratoire chronique. Ces quatre référentiels doivent permettre aux industriels et aux professionnels de santé de se préparer au cadre pérenne en ayant connaissance des exigences – techniques et organisationnelles, retenues par la commission nationale d'évaluation des dispositifs médicaux et des technologies de santé (Cnedimts). Pour la HAS, la télésurveillance est un dispositif qui peut faciliter le suivi médical et présenter des bénéfices à la fois pour les patients, les aidants et les professionnels de santé.

Lire la suiteLire la suite
Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Jérôme Lepeytre, journaliste