Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Revenir en haut de la page
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°643625

Campagne vaccinale : le CESE recommande au gouvernement d'ouvrir un numéro d'appel afin d'informer le public

Le Conseil économique, social et environnemental a ouvert sa plateforme de consultation citoyenne et formulé, le vendredi 15 janvier 2021, une première recommandation à l'égard du gouvernement : la création d’un numéro téléphonique d'accueil du public en quête d’informations et d’un portail internet regroupant l’ensemble des informations sur la vaccination. Mandaté pour "accompagner" la campagne vaccinale, le CESE a présenté le cadre de son travail. Le collectif de 35 citoyens tirés au sort pour " partager les préoccupations "de la société française sur ce sujet sera installé dès samedi.


 

   Merci de découvrir AEF info !

Cette dépêche est en accès libre.

Retrouvez tous nos contenus sur la même thématique.

Tester AEF info pendant 1 mois
Test gratuit et sans engagement
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

Palais d'Iéna, à Paris, le siège du Conseil économique, social et environnemental (CESE). Metlion / Fotolia

L’accès du public à l’information étant "l’une des conditions essentielles de réussite de la campagne vaccinale", la commission temporaire chargée de piloter le dispositif d'accompagnement de la campagne vaccinale au sein du Conseil économique, social et environnemental formule ce vendredi 15 janvier 2021 une première recommandation, visant à mieux informer le public.

Sa proposition consiste en un numéro d’appel et un site internet proposant "des contenus pédagogiques à disposition du grand public en répondant, par exemple, aux allégations non fondées qui circulent sur internet, en expliquant l’impact de la vaccination contre la Covid-19 sur la santé, l’effet médical du vaccin (protection de la maladie et/ou contre la transmission, etc.), les effets indésirables, la sécurité des vaccins, le calendrier vaccinal et en détaillant les informations techniques dont ont besoin les professionnels".

45 % d’indécis, 17 % de la population défavorable

Saisi le 9 décembre dernier par le Premier ministre, le CESE a donc pour mission "l’accompagnement" de la campagne vaccinale, en faisant remonter les préoccupations, observations et interrogations des citoyens et de la société civile quant au déroulement de cette campagne. Trois piliers sont prévus à cet effet : un collectif de 35 citoyens, une plateforme en ligne de consultation citoyenne ainsi qu’une commission temporaire, regroupant des représentants de chacun des groupes du Conseil, qui portera à l’exécutif les observations et les recommandations de la société civile. Ses trois co-rapporteurs ont présenté en détail, ce 15 janvier 2021, le cadre de travail du CESE sur la vaccination.

Premier pilier, le comité citoyen se veut le réceptacle des "préoccupations et interrogations de la société française", dont une large part est indécise (45 %) et non favorable (17 %), contre 38 % de favorable, indique le CESE. Tirés au sort le 11 janvier, les 35 citoyens va se réunir pour la première fois le samedi 16 janvier. "Le panel a été constitué avec pour objectif d’être représentatif de la diversité française", fait savoir le CESE.

Il a également été demandé aux personnes tirées au sort de se positionner sur la question : "avez-vous l’intention de vous faire vacciner dans l’année 2021 contre la covid-19 ?". "Cette expression de leur position individuelle, qui ne sera divulguée ni au CESE ni aux autres citoyens lors de l’installation du collectif, a permis d’assurer la nécessaire diversité au sein du panel, afin d’avoir des avis et recommandations reflétant les positions en présence au sein de la société française", assure le CESE.

35 citoyens représentatifs des Français

Le collectif citoyen travaillera, de manière itérative et réactive, en 3 séquences : jusqu’à fin mars premièrement, sur l’accompagnement de la préparation de la campagne de vaccination par cibles prioritaires. Ensuite, et jusqu’à la fin juillet, sur l’accompagnement de la campagne de vaccination grand public et après juillet, sur le suivi et le bilan de la campagne de vaccination. Les co-rapporteurs indiquent que la première séquence de travail du collectif aura lieu les 28, 29 et 30 janvier, "avec une phase d’acculturation".

"Cette saisine […] s’inscrit dans la lignée de la réforme du CESE votée le 15 décembre 2020 et en constitue la première application", fait savoir l’institution. La réforme, qui permet l’organisation de consultation citoyenne par tirage au sort, a d’ailleurs été validée par le conseil constitutionnel dans un avis paru le 14 janvier (lire sur AEF info).

premier rapport d’étape le 23 février

Pilote de ce travail, la commission temporaire regroupant des représentants de chacun des groupes du CESE a été installée, afin d’organiser la consultation de toutes les parties prenantes et de formuler des recommandations au gouvernement et au conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, lequel informe le conseil scientifique. Ces recommandations seront faites "sur la base des travaux du collectif citoyen, des remontées des 80 organisations représentées au CESE, de la plateforme de consultation citoyenne et d’un programme d’auditions de parties prenantes (scientifiques et personnels de santé, acteurs de la logistique, monde de l’entreprise, associations d’usagers etc.)".

Présidée par Marie-Andrée Blanc (groupe Unaf), la commission a désigné trois co-rapporteurs : Stéphanie Goujon (personnalités qualifiées), Catherine Pajares Y Sanchez (Cfdt) et Pierre Lafont (professions libérales). Le 23 février 2021, sera présenté en assemblée plénière du CESE un premier rapport d’étape. "La commission temporaire fera des retours réguliers au fur et à mesure de l’avancement des travaux et de la campagne de vaccination", informe le CESE.

recueil des doutes et interrogations

Dernier pilier, la plateforme en ligne de la consultation citoyenne, vaccinationcovid.lecese.fr, mise en ligne ce vendredi 15 janvier, doit "recueillir, à une large échelle, l’expression des citoyens sur leurs préoccupations, leurs attentes ou leurs besoins d’informations relatifs à la campagne de vaccination, et accompagner la recherche de solutions", indique le CESE. Dès maintenant donc, la participation à un questionnaire est ouverte, afin de comprendre "les raisons qui incitent à souhaiter être vacciné contre la Covid-19, ou au contraire à rejeter la vaccination", ainsi que "les solutions et actions qui favoriseraient l’acceptabilité de la vaccination."

"L’enjeu de cette première phase, fait savoir le CESE, sera donc de mieux comprendre les motivations de chacun à se faire vacciner contre la covid-19 ou non, ainsi que les leviers et éléments qui permettraient de lever certains doutes". Pour cela, trois questionnaires seront accessibles, selon le positionnement de chacun vis-à-vis de la vaccination : "je souhaite me faire vacciner ou je suis déjà vacciné" ; "j’hésite à me faire vacciner" ; "je ne souhaite pas me faire vacciner".

Tout au long de la campagne, un module devra permettre à chacun de poser ses questions. Les réponses seront apportées par le Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale et par le CESE et seront rendues publiques dans l’espace de questions / réponses, donc accessibles à tous.

à lire aussi
Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Vincent JAOUEN, journaliste