Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

"Le GES n’a pas de problème de légitimité pour porter la voix de la sécurité privée" (Luc Guilmin, nouveau président)

"Dans les moments de perturbation, c’est le rôle d’un leader de la profession de prendre ses responsabilités, de porter la voix du secteur de la sécurité privée, avec toutes ses entreprises, et de le défendre", déclare Luc Guilmin dans une interview à AEF info. Élu président du GES à la suite du départ de Frédéric Gauthey, le P-DG de Securitas France entend inscrire son action "dans la totale continuité" des objectifs poursuivis par l’organisation patronale de surveillance humaine depuis sa création en juin 2019. Il affirme que le syndicat "n’a pas de problème de légitimité", malgré les départs de Fiducial et Prosegur. "Le GES est reconnu comme un syndicat fort, qui plus est force de propositions sérieuses et travaillées." Luc Guilmin évoque également ses priorités pour les prochains mois.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à découvrir