Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Nomination de Laure de La Raudière à la tête de l’Arcep : les députés devraient donner leur feu vert

Les députés de la commission des Affaires économiques ont auditionné mercredi 13 janvier 2021 Laure de La Raudière, proposée par le président de la République la semaine précédente pour le poste de présidente de l’Arcep (lire sur AEF info). Membre de cette commission pendant 13,5 ans, la députée (Agir) d’Eure-et-Loir a rappelé – non sans émotion — avoir, depuis 2007 conduit neuf missions sur le numérique, toujours avec "une indépendance d’esprit". Elle a assuré à ses collègues, qui se sont presque tous dits favorables à sa nomination, qu’elle "saurait parfaitement faire la différence entre le rôle politique du député, et le rôle neutre du régulateur". Elle entend notamment poursuivre la réflexion engagée par l’Arcep sur l’empreinte environnementale du numérique. Un sujet sur lequel devraient revenir les sénateurs lorsqu’ils l’auditionneront à leur tour, le 20 janvier.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement