Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

"La baisse du nombre de transactions en 2021 ne s’accompagnera pas forcément d’un recul des prix" (Jean-Marc Torrollion)

A l'occasion de la traditionnelle conférence de presse de début d’année de la Fnaim, ce mercredi 13 janvier, son président, Jean-Marc Torrollion, détaille à AEF info les perspectives du marché immobilier, dans le contexte actuel de crise sanitaire et économique. Il table sur 850 000 à 900 000 transactions dans l’ancien, en 2021, soit une baisse par rapport à une année 2020 qui a vu le marché bien résister. Le repli de la demande devant s’accompagner d’un recul de l’offre, les prix pourraient en revanche ne pas diminuer. Les agences immobilières abordent cette année dans une situation de trésorerie "acceptable" mais "ne pourront pas supporter encore longtemps des stop and go", prévient Jean-Marc Torrollion. Qui, sur le plan réglementaire, souhaite notamment "reposer le problème du financement des collectivités territoriales et de l’exonération de taxe foncière du logement social."

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement