Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

L’emploi direct des particuliers employeurs a encore diminué fin 2019 (Acoss)

D’après une étude statistique de l’Acoss publiée le 29 décembre 2020, le nombre de particuliers employeurs de salariés à domicile a diminué fin 2019 (- 0,7 % sur un an, après une baisse de 1,2 % en 2018). L’organisme indique un "recul plus marqué" sur le champ des assistantes maternelles. Au total, le nombre de particuliers employeurs (emploi à domicile et assistantes maternelles) "[a diminué] de 1,4 % sur un an fin 2019, après - 1,8 % fin 2018". Entre 2009 et 2019, l’Acoss constate que le volume d’heures effectuées par les gardes d’enfants en emploi direct est à la baisse, "qu’il s’agisse des assistantes maternelles que des gardes d’enfants à domicile". Toutefois, alors que "le nombre d’assistantes maternelles a diminué de 11,3 %", celui des gardes d’enfants à domicile a "progressé de 24,5 %". Ces dernières effectuent néanmoins "moins d’heures en moyenne qu’en 2009", complète l’Acoss.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Un décret détaille le transfert des missions du fonds CSS vers le ministère de la Santé, la Cnam et l’Acoss

Un décret, publié au journal officiel du 30 décembre 2020, détaille le transfert des missions du fonds de la complémentaire santé solidaire (ex-fonds CMU) vers le ministre de la Santé, la Cnam et l’Acoss. Conformément à ce qu’avait annoncé le gouvernement fin 2019, la loi de financement de la sécurité sociale pour 2021 prévoit en effet la disparition de ce fonds à partir du 1er janvier 2021 (voir l’article 81). Le décret précise que "les opérations d’engagement, de liquidation et d’ordonnancement au titre du fonds" seront désormais effectuées par la Cnam, qui devra en retour retracer de manière distincte dans ses comptes les charges et produits afférant à ces opérations (voir art.2 du décret). Théoriquement, la TSA doit en effet rester la ressource spécifiquement affectée au financement des couvertures santé du label complémentaire santé solidaire.

Lire la suiteLire la suite
Aide à domicile : l’arrêté refusant l’agrément de l’avenant relatif aux revalorisations salariales est publié au JO

Un arrêté publié au JO du décembre 2020, signé par la directrice générale de la cohésion sociale, Virginie Lasserre, confirme définitivement le rejet de l’avenant n°43 à l’accord collectif de la branche des structures d’aide à domicile non lucratives. Cet avenant, prévoyant une revalorisation des rémunérations pour les salariés des structures d’aide à domicile, entraînerait un coût annuel supplémentaire de près de 600 M€ selon la ministre déléguée à l’Autonomie, Brigitte Bourguignon - raison pour laquelle le gouvernement avait repoussé son agrément en demandant une concertation élargie au printemps 2021, incluant également les départements. Les syndicats de la branche concernée espèrent toutefois l’obtention d’un accord sur le sujet et l’entrée en vigueur d’un avenant similaire d’ici l’automne 2021 (lire sur AEF info).

Lire la suiteLire la suite