Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Pollution de l’air : l’indice Atmo évolue au 1er janvier 2021 et fait apparaître le niveau "extrêmement mauvais"

L’indice Atmo, qui évalue depuis 1994 la pollution de l’air des plus grandes agglomérations à partir des concentrations de quatre polluants (dioxyde de soufre, dioxyde d’azote, ozone et particules fines PM-10), vient d’être révisé. À compter du 1er janvier 2021, il intègrera les particules extrêmement fines PM-2,5, "aux effets sanitaires avérés", et son échelle de couleur s’étoffe, du bleu au magenta. Ainsi, la qualification "très bon" disparaît et celle "extrêmement mauvais" voit le jour.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement