Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Revenir en haut de la page
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°642134

RSA : seuls six départements sont candidats à une recentralisation, en plus de la Seine-Saint-Denis (enquête AEF info)

Plus de 60 % des 66 départements ayant répondu à une enquête réalisée par AEF info ne sont pas favorables au principe d’une recentralisation du RSA. Et ils sont seulement six à envisager à ce jour une candidature à une expérimentation en la matière, sur le modèle de ce que vient d’accorder le gouvernement à la Seine-Saint-Denis, alors que le futur projet de loi "4D" va prévoir un élargissement du dispositif à d’autres conseils départementaux. Ce recensement intervient alors que le nombre d’allocataires augmente sensiblement du fait de la crise économique induite par l’épidémie de Covid-19.

   Merci de découvrir AEF info !

Cette dépêche est en accès libre.

Retrouvez tous nos contenus sur la même thématique.

Tester AEF info pendant 1 mois
Test gratuit et sans engagement
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

Après la Seine-Saint-Denis qui a déjà obtenu le feu vert du Premier ministre fin octobre, les Hauts-de-Seine, l’Aisne, la Creuse, le Puy-de-Dôme, le Lot-et-Garonne et les Landes, envisagent de candidater à une expérimentation de la recentralisation du RSA, même si le Puy-de-Dôme, la Creuse et le Lot-et-Garonne conditionnent leur candidature à un "oui si", selon une enquête réalisée par AEF info auprès des 95 conseils départementaux métropolitains (Collectivité territoriale de Corse comprise).

Une telle expérimentation est d’ores et déjà en cours dans trois départements ultramarins : en Guyane et à Mayotte depuis 2019, et à La Réunion depuis cette année. Comme l’a indiqué Jean Castex aux élus de Seine-Saint-Denis, cette mesure "a vocation à s’étendre à d’autres départements" de métropole. Les contours de l’expérimentation seront définis par la future loi "4D", pour différenciation, décentralisation, déconcentration et, désormais, décomplexification, qui doit être transmise dans les prochains jours au Conseil d'État. Les départements retenus seront appelés à entrer dans le dispositif à compter du 1er janvier 2022.

Pour l’heure, les conseils départementaux ne font donc pas preuve d’un enthousiasme débordant. En plus des sept qui se positionnent à ce jour positivement, seulement quatre indiquent être toujours en cours de réflexion sur le sujet et 42 rejettent clairement cette perspective, sachant que 6 n’ont pas souhaité s’exprimer et que 36 n’ont tout simplement pas répondu à nos questions, à la date de la publication de cette dépêche.

MÉTHODOLOGIE

 

AEF info a interrogé les conseils départementaux de métropole et la collectivité de Corse du 20 novembre au 12 décembre 2020, en les relançant plusieurs fois. Sur ces 95 départements, 66 d’entre eux ont répondu à la première question ; 59 à la seconde.

Les deux questions posées étaient formulées ainsi :

  • La présidence du conseil départemental est-elle favorable au principe d’une recentralisation nationale du RSA ?
  • La présidence du conseil départemental envisage-t-elle de candidater à une expérimentation de la recentralisation du RSA ?

Les collectivités avaient la possibilité d’apporter des précisions à leur réponse. Le cas échéant, ces commentaires sont consultables en cliquant sur le département de votre choix dans l’infographie ci-dessous.


Si vous ne voyez pas l’infographie dans son intégralité, cliquez ici.


 

à lire aussi
Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Sabine Andrieu, journaliste