Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Élection à l’université de Haute-Alsace : la 3e réunion du CA n’a pas permis de départager les trois forces en présence

Tenue le 11 janvier 2021, la 3e séance de CA consacrée à l’élection de la présidence de l’UHA n’a pu aboutir, avec de nouveau une triangulaire infructueuse. Les deux séances précédentes avaient vu s’opposer J.-L. Bischoff et P.-A. Muller (anciens vice-présidents), ainsi que la doyenne de la faculté LSH Greta Komur-Thilloy. Pour débloquer la situation, un nouveau candidat (membre du collège B) s’était présenté, sans atteindre l’effet escompté. Un prochain CA est prévu le 25 janvier.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
UHA : après une 2e triangulaire infructueuse, une nouvelle séance du CA est fixée le 11 janvier 2021

"Le conseil d’administration de l’université de Haute-Alsace du vendredi 11 décembre n’a pas réussi à élire un président", indiquent les services de l’UHA, par communiqué le 16 décembre 2020. Pour cette deuxième séance, organisée après celle infructueuse du 30 novembre (lire sur AEF info), les trois personnes en lice avaient redéposé leur candidature : les anciens VP Jean-Luc Bischoff et Pierre-Alain Muller, et la doyenne de LLSH Greta Komur-Thillois (lire sur AEF info). "Après trois tours de vote, aucun des trois candidats n’a obtenu de majorité absolue. Une troisième séance du conseil d’administration est fixée au 11 janvier 2021 après-midi, pour élire la ou le président de l’université de Haute-Alsace". D’ici là, Marc Renner reste administrateur provisoire, poste qu’il occupe depuis août et la nomination de Christine Gangloff-Ziegler comme rectrice de la Guadeloupe.

Lire la suiteLire la suite