Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

La Cour des comptes veut davantage de "sur-mesure" dans le système scolaire ultra-marin

Malgré "un coût par élève supérieur de 30 % à la métropole", "l’enseignement est dispensé dans des conditions plus difficiles dans les départements d’outre-mer qu’en métropole", affirme la Cour des comptes dans un rapport sur "le système éducatif dans les académies ultra-marines" publié le 10 décembre 2020. Qualifiant la gestion des enseignants de "coûteuse et peu dynamique", la Cour recommande d’y déployer une politique qui s’adapte davantage aux situations locales. Auditionné au Sénat sur ce rapport, le Dgesco Édouard Geffray estime que "l’enjeu est le renforcement pédagogique".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Guadeloupe : la quarantaine d’établissements scolaires fermés en raison de manque d’eau ont rouvert

Lundi 7 septembre, la préfecture de Guadeloupe faisait état de "graves perturbations dans la fourniture d’eau" affectant, entre-autres, des établissements scolaires sur une partie du territoire depuis le 5 septembre. 40 écoles, deux lycées et un collège étaient fermés, le 8 septembre, selon Le Monde. Ces perturbations seraient dues, outre le problème récurrent de la vétusté du réseau d’approvisionnement en eau, à "une grève des agents affiliés au syndicat Unsa du syndicat intercommunal d’eau et d’assainissement de la Guadeloupe, promise à dissolution sous quelques jours", explique le quotidien. Après une réunion avec les maires des communes concernées et le rectorat le mercredi 8, la préfecture indique qu’une "dotation exceptionnelle de 100 litres de gel hydroalcoolique" dans les écoles, tout comme la reprise des cours le 9 septembre dans le secondaire, le 10 dans le primaire.

 


 

Lire la suiteLire la suite