Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Équipement informatique, télétravail, revalorisation… Les revendications d’A&I-Unsa pour les personnels administratifs

Que "l’administration considère enfin les personnels administratifs à égalité avec les personnels pédagogiques" : voilà ce que souhaite A&I-Unsa, dans un communiqué du 7 décembre 2020. Pour cela, le syndicat émet plusieurs revendications : la "mise à disposition d’un équipement adéquat fourni pour chaque agent souhaitant télétravailler" ; "l’attribution d’un forfait équipements afin de compenser les coûts liés à la mise en place du télétravail" ; que "chaque agent puisse bénéficier du nombre maximal de jours en télétravail prévu réglementairement" ; "l’attribution d’une nouvelle vague de prime Covid". En outre, A&I espère que le "Grenelle de l’éducation se concrétise dans un véritable plan pluriannuel de revalorisation en faveur de tous les personnels administratifs". Le syndicat souhaite aussi "une requalification des postes en adéquation avec les fonctions exercées".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Le manque de reconnaissance, première cause de souffrance au travail dans l’Éducation nationale (Baromètre Unsa)

"Les résultats sont sans appel sur l’état d’exaspération et d’épuisement quel que soit le métier exercé" : c’est le bilan que tire l’Unsa-Éducation de son 8e baromètre des métiers de l’éducation, publié le 29 juin 2020. 9 500 personnels de l’EN ont participé à cette enquête qui démontre, selon le syndicat, que "le pouvoir d’achat reste toujours la première préoccupation" et que "le sentiment de dégradation des conditions d’exercice s’exprime de plus en plus". Pour 68 %, c’est le manque de reconnaissance qui provoque le plus la souffrance au travail. Autres difficultés exprimées : "charge de travail trop importante" et "perte de sens des missions". En outre, "comme en 2019 (lire sur AEF info), seulement 10 % sont en accord avec les choix politiques, et cette proportion est en forte baisse chez les personnels de direction, passant de 34 % à 24 % en un an".

Lire la suiteLire la suite
Réouverture des EPLE : A&I-Unsa proteste contre la règle du "retour sur site" pour les personnels

"La parole politique n’aurait donc plus de valeur dans ce pays ?" Dans un communiqué du 12 mai 2020, A&I-Unsa s’insurge contre la règle du "retour sur site" qu’impose la circulaire envoyée par la DGRH du MEN aux services de l’Éducation nationale en vue de la réouverture des écoles et EPLE (lire sur AEF info). Ainsi, rappelle le syndicat, alors que le Premier ministre expliquait le 28 avril que "le télétravail doit être la norme", la circulaire indique que "le retour à l’activité sur site constitue la règle applicable à l’ensemble des personnels des écoles et des EPLE", ce qui est "en complète contradiction avec les consignes nationales et ce que le ministre nous avait dit", souligne A&I. Le syndicat demande au MEN de "retirer la phrase de la circulaire". Globalement, A&I affirme que les administratifs expriment un "désarroi voire de la colère face à l’abandon qu’ils ressentent".

Lire la suiteLire la suite