Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Plateformes numériques : le rapport de Jean-Yves Frouin propose le recours à un tiers pour salarier les travailleurs

Dix mois après avoir été missionné par le Premier ministre pour définir les scénarios possibles pour construire un cadre de représentation des travailleurs des plateformes numériques et réfléchir à un cadre juridique, social et d’exercice de leur activité, Jean-Yves Frouin remet son rapport à Jean Castex le 2 décembre 2020. Il y propose de généraliser le recours à un tiers pour salarier les travailleurs, d’instaurer un dialogue social équilibré au niveau du secteur d’activité prioritairement, et de réglementer les pratiques des plateformes en créant une autorité de régulation dédiée.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
à découvrir
Un décret précise les conditions d’application des exonérations de cotisations dans les secteurs les plus touchés

L’article 9 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2021 prévoit des dispositifs d’exonération et d’aide au paiement des cotisations et contributions sociales pour les employeurs dont l’activité est particulièrement affectée par la crise. Un décret du 27 janvier 2021 précise les conditions de mise en œuvre de cette mesure. Il détermine notamment les secteurs d’activités éligibles et les modalités d’appréciation de la condition de baisse du chiffre d’affaires. Il définit également les modalités d’application des mesures d’exonération aux entreprises de travail temporaire, groupements d’employeurs et holdings. Enfin, il détermine les montants des réductions de cotisations accordées aux travailleurs indépendants et aux artistes-auteurs.

Lire la suiteLire la suite