Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Création d’une association "Entreprises éducatives pour l’emploi", présidée par Philippe Grassaud (Eduservices)

Six groupes indépendants d’enseignement supérieur et de formation professionnelle annoncent le 24 novembre 2020 la création de l’association "Entreprises éducatives pour l’emploi", présidée par Philippe Grassaud, président d’Eduservices. Objectif : fédérer "les principaux promoteurs et spécialistes de l’enseignement supérieur professionnel et de l’alternance en France". Les "premières contributions" de l’association seront présentées "prochainement", en vue "d’accompagner le plan '1 jeune, 1 solution'".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Quels bénéfices socio-économiques pour les entreprises qui s'engagent auprès d'acteurs académiques ? (Club Cursus & Insertion)

Il y a des « bénéfices sociaux et économiques » pour une entreprise à s'engager auprès d'acteurs académiques et ces bénéfices sont chiffrables : telles sont les idées fortes qui ressortent de la première conférence du Club « Cursus & Insertion » (AEF n°197054) (1), organisée le 12 février 2013 à Paris chez Alcatel-Lucent. Deux exemples y étaient analysés. Le premier est celui de l'association Passeport Avenir (2), dont les entreprises partenaires proposent depuis 2006 à certains de leurs collaborateurs de tutorer des jeunes issus de milieux modestes et engagés dans des parcours d'études supérieures « de haut niveau » (10 500 jeunes tutorés, dont 800 en 2012). Le second est celui du programme « Une grande école, pourquoi pas moi ? » (450 jeunes tutorés depuis 2002) (AEF n°200368) porté par l'Essec et consistant en un parrainage de jeunes de milieux populaires par des étudiants de l'école de commerce. Accenture France a mené deux études pour évaluer le programme de Passeport Avenir et celui de l'Essec, en s'appuyant sur la méthode dite SROI (retour social sur investissement).

Lire la suiteLire la suite